Retourner à la liste

L’arrosage automatique, un investissement écologique et économique

Savez-vous que la consommation annuelle moyenne d’eau d’un jardin de 100 m2 équivaut à celle de deux adultes ? De fait, on estime la consommation moyenne annuelle à 1 000 litres d’eau par personne. En conséquence, choisir le bon mode d’arrosage est aujourd’hui une nécessité tout autant économique qu’écologique.

 

De plus, installer un arrosage automatique, c’est valoriser votre bien immobilier, qu’il soit collectif ou individuel.

 

Des plantes en meilleure santé

La grande majorité des plantes de nos sols ont un besoin constant d’humidité. L’arrosage doit donc être homogène sur les massifs pour qu’ils se développement harmonieusement.

Quant aux arbustes, ils n’ont pas les mêmes besoins, puisqu’ils doivent être arrosés moins souvent mais plus abondamment.

C’est donc un professionnel qui saura adapter précisément les moyens aux besoins de chaque plante.

 

Choix du moment et régularité, les conditions de la luxuriance !

Lorsqu’il fait très chaud, les plantes ont encore plus besoin d’eau. Mais arroser en pleine chaleur c’est être sûr que 60 % de l’eau va s’évaporer avant d’avoir nourri la plante !

Il faut donc bien sûr arroser le soir mais aussi en fonction de la chaleur ambiante, de la nature du sol et des espèces végétales.

De plus, en cas d’absence, de départ en week-end, vacances, déplacements, le risque est grand de trouver son jardin desséché au retour. La tentation sera grande aussi, au retour, de noyer d’eau votre jardin et d’abîmer vos plantes pour compenser.

 

Différents systèmes pour une efficacité maximale

Il existe deux grandes familles de système d’arrosage automatique : l’arrosage goutte-à-goutte ou enterré. Si le premier est facilement modulable, le deuxième est esthétiquement valorisant. Quel bonheur d’admirer des arcs en ciel d’eau en fin de journée sur une pelouse parfaitement entretenue !

Quelle joie pour les enfants – et les grands- de marcher et de jouer sur un tapis moelleux et frais lors de soirées de grande chaleur !

Avec des micro-asperseurs ou des tuyaux poreux, vous dépensez moins d’eau qu’avec un jet d’eau. Et surtout, au lieu d’une contrainte, vous découvrez le plaisir d’admirer votre pelouse s’arroser toute seule, vos plantes s’abreuver sans aide.

 

Une installation technique et professionnelle

Équiper son jardin ou son espace vert d’un arrosage automatique ne s’improvise pas. En effet, du creusement des tranchées à la connexion aux réseaux de ville ou à un puits, de l’installation électrique à celle des programmateurs d’arrosage, seul un professionnel aguerri peut anticiper et gérer les contraintes.

Les travaux nécessaires, notamment de tranchées, et les coûts induits doivent être faits de manière durable et réfléchie.

 

Programmateur, connexion,  l’intelligence au service des plantes

L’efficacité d’un système d’arrosage automatique est liée à la pertinence de sa programmation. Aujourd’hui, les programmateurs peuvent être encore améliorés grâce à des systèmes connectés intelligents.

Ils peuvent éviter par exemple un arrosage après un orage ou une forte pluie, ou au contraire le renforcer en cas de grande sécheresse.

Avec cette nouvelle possibilité d’adaptation fine aux conditions climatiques, l’arrosage automatique devient vraiment un atout pour tous les espaces verts.

 

Optimiser l’arrosage avec des techniques manuelles

Équiper son espace vert avec un arrosage automatique, c’est s’assurer de bien utiliser la ressource précieuse qu’est l’eau. Mais cela ne suffit pas au bon développement des pelouses, des massifs et des plantes.

Il convient également de procéder à des travaux d’entretien tels que le binage pour aérer la terre ou encore le fastidieux désherbage. Il peut également être intéressant de pailler les sols pour protéger les plantes des éléments climatiques. Dans tous les cas, ces travaux d’entretien peuvent être confiés à un professionnel pour vous laisser profiter de vos espaces verts en toute quiétude.