L’ EIA a finalisé le document : "Irrigation Durable – Focus sur le cadre de la taxonomie de l’UE"

Après plusieurs mois de travail et avec le soutien de nombreux experts internes ou externes, l’EIA a finalisé en décembre dernier le document « Sustainable Irrigation – Focus on the framework of the UE Taxonomy » (Irrigation durable – Focus sur le cadre de la taxonomie de l’UE).

De plus, le 15 décembre, l'EIA a officiellement soumis à la Commission Européenne les activités économiques et les critères techniques servant à mesurer la contribution potentielle du secteur de l'irrigation aux objectifs environnementaux définis par la taxonomie de l'UE. L'objectif de l'association n’est pas seulement d’intégrer une Irrigation Durable dans le cadre européen, mais également de fournir une base de référence pour mesurer et améliorer les performances de notre activité et favoriser la transition du secteur de vers la durabilité.

 En plus des activités et des critères, l'EIA a également défini 5 recommandations destinées aux principaux acteurs de l'irrigation, stratégiquement positionnées pour guider le développement futur de notre secteur. Caractérisé par des événements climatiques extrêmes, une pénurie d’eau et une détérioration de sa qualité, le changement climatique amplifie la crise actuelle de l’eau. Un défi mondial de cette ampleur nécessite de trouver des actions concrètes pour préserver l’eau, ressource vitale pour la vie humaine et pour les systèmes naturels et économiques mondiaux.

L'ensemble de l’économie, ainsi que la vie quotidienne des hommes, sont exposés à une pénurie d'eau, qui, d'ici 2050, pourrait coûter à certaines régions jusqu'à 67% de leur PIB. L'Association Européenne d'Irrigation (EIA), avec le soutien technique de The European House-Ambrosetti (TEHA) a élaboré ce document pour souligner le rôle que pourrait avoir l'irrigation pour sa propre transition durable et celle de son activité, car elle a une action directe sur la gestion, l'utilisation et la protection des ressources en eau. Cependant, à ce jour, les activités d'irrigation ne sont que partiellement couvertes par les systèmes réglementaires qui, mesurant la durabilité des activités économiques, visent à aider les États Membres et les investisseurs pour orienter les capitaux vers des activités durables. Cela peut représenter un risque pour l’ensemble du secteur de l’irrigation, tant en termes d’accès aux capitaux financiers qu’en termes de compétitivité économique. Aujourd’hui, en regardant le scénario actuel, la Taxonomie Européenne pour le financement d’actions durables – Règlement 2020/852/UE – représente un système standardisé des performances, basé sur la science qui, pour mesurer la contribution à la durabilité des activités économiques des entreprises, nécessite de mettre en avant les éléments visant à mieux connaitre leur action dans ce domaine afin d’aider les processus de prise des décisions du secteur financier en faveur du développement durable.

L’objectif de ce document est :

(1) identifier les activités économiques et les critères techniques utiles pour mesurer la contribution du secteur de l’irrigation à la transition durable ;

(2) plaider auprès des institutions européennes en faveur de la contribution à la durabilité du secteur de l’irrigation ;

3) créer un guide technique pour les entreprises d'irrigation sur la manière d'appliquer la taxonomie de l'UE. Suivant le langage adopté par la taxonomie de l'UE et s’appuyant sur les connaissances techniques mises à disposition par les membres de l'Association Européenne d'Irrigation et le conseil consultatif externe, ce document définit 14 activités économiques exercées dans le secteur de l'irrigation, en distinguant la fabrication et la distribution d'un système d'irrigation, sa conception, son installation et sa gestion en fin de vie, ainsi que les services professionnels de conseil, de formation et de communication, complétés par la recherche scientifique dans ce domaine.

Ce document propose également des critères techniques pour établir la contribution du secteur de l'irrigation à la réalisation des 6 objectifs environnementaux de la taxonomie de l'UE et définis par la Commission Européenne – atténuation du changement climatique, adaptation au changement climatique, utilisation durable et protection de l'eau et des ressources marines, transition vers un économie circulaire, prévention et contrôle de la pollution, et protection et restauration de la biodiversité et des écosystèmes. Les activités et les critères sont soutenus par une définition commune de l'irrigation durable et par les cinq recommandations s'adressant aux principaux acteurs de l'irrigation afin d'orienter son développement futur en mettant l'accent sur la contribution que ce secteur peut apporter au développement durable.

 

Pour recevoir la version finale du document, vous devez rejoindre l'EIA en tant que membre :

Become a member - EIA (irrigationeurope.eu)

Pour plus d'informations, envoyer une email à  : communication@irrigationeurope.eu)