Choix d’un matériel d’irrigation adéquat

Pour de nombreux types de sols, de caractéristiques de l’eau et de parcelles, l’irrigation par pivot peut être la méthode d'irrigation la plus uniforme et la plus efficiente. Ces projets d’irrigation sont personnalisés, planifiés et conçus pour s’assurer que les investissements en équipement et en intrants sont dépensés le plus efficacement possible.

Comprendre les facteurs qui affectent les performances de l’arrosage par pivot est important compte tenu de la technologie actuelle.

Les fabricants de pivots modernes disposent d'un éventail incroyable d'options d'ingénierie et de technologie numérique à offrir à l'industrie de l'irrigation agricole. C’est pourquoi il peut être difficile de déterminer quels produits et quelles technologies particulières conviennent le mieux pour votre exploitation.

En ce qui concerne les pivots, l'ensemble des matériels utilisés (asperseurs, régulateurs de pression, buses et cartes) est l'endroit où le caoutchouc rencontre la route ; ou dans ce cas, les éléments qui déterminent la rencontre de l’eau et du sol. Dans le cas des pivots, de nombreux facteurs affectent l'optimisation des matériels d’irrigation utilisés. Connaître ces facteurs et leurs rôles pour une irrigation efficace et de qualité est important lors de la prise de décisions concernant le choix du matériel et comment l’utiliser au mieux.

 

Comprendre les effets de l’irrigation sur le sol

Chaque exploitation est caractérisée par ses propres types de sols, de pentes, de perméabilité et de besoins en eau des cultures. Il est essentiel de se rappeler que la partie la plus importante du système d’irrigation pour l’alimentation en eau du système racinaire, est le sol lui-même. En tant qu'irrigants, nous pouvons soit favoriser, soit nuire à la structure et à la perméabilité du sol. Il est utile de connaître comment la taille des gouttelettes d’eau, leur distribution sur la zone arrosée et la présence de résidus sur le sol peuvent en affecter sa perméabilité.

Dans un article intitulé Characterizing Droplet Kinetic Energy Applied by Moving Spray-Plate Center Pivot Irrigation Sprinklers, Bradley King, PhD, PE, et David Bjorneberg, PhD, PE, écrivent à propos des gouttelettes d'eau, « L'énergie cinétique de gouttes d'eau discrètes impactant une surface de sol nu entraîne une réduction drastique du taux d'infiltration de l'eau en raison de la formation d'un colmatage à la surface du sol ». Vous pouvez lire l'intégralité de l'article sur https://eprints.nwisrl.ars.usda.gov/1566/.

La taille des gouttes selon le modèle d’asperseur est également importante. Par exemple, si toutes vos gouttelettes avaient toujours la même taille, cela créerait de sérieuses limitations à la surface arrosée par l’asperseur. La conception d’une variabilité voulue de la taille de gouttelettes et de la portée des jets est importante pour protéger le taux d’infiltration de l’eau dans le sol et pour éviter la formation d’un colmatage en surface.

Vous pouvez trouver une présentation intéressante comprenant six vérités sur la taille des gouttelettes sur : www.irrigation.org/ia/fileuploads/ia/resources/technicalpapers/2019/spr…

Par conséquent, le type d'asperseur choisi, les caractéristiques du jet, la vitesse et l'énergie spécifique des différentes gouttelettes produites, auront un impact direct sur le colmatage de la surface du sol et sur un potentiel ruissellement. Les sols limoneux sont particulièrement sensibles à ce phénomène, alors méfiez-vous si le mot « limon » est présent dans le nom de votre type de sol.

Connaître les éléments les plus importants influençant le bon fonctionnement des asperseurs utilisés et la façon dont ils sont liés entre eux est important lors de la prise de décisions concernant le choix de la technologie et des équipement les mieux adaptés pour vos pivots.

 

Décomposer la prise de décision

L'acronyme C.R.E.P.P. est un moyen utile pour les revendeurs et les producteurs pour réfléchir sur le choix des caractéristiques d’une installation d’arrosage. Chaque décision prise concernant le fonctionnement du pivot aura une incidence sur les performances ou sur l'uniformité de l’arrosage lui-même.

 

C – Canopée.

Les arroseurs seront-ils montés au-dessus de la canopée de la culture ou à l'intérieur de celle-ci ? Vous cultivez peut-être du maïs ou de la luzerne, mais dans tous les cas, savoir dès le départ si les arroseurs sont placés dans la canopée ou non aura un effet sur tout le reste. S’ils sont au-dessus de la canalisation ou juste au-dessus de la canopée, il faut envisager de les placer à une hauteur permettant d’éviter toute gêne du jet pouvant limiter la portée de l’asperseur.

Toute l’eau qui aurait pu être perdue par évaporation n'aura pas beaucoup d'importance si vous avez submergé le sol en raison d’une portée trop faible et/ou de gouttes trop grosses et que vous voyez alors de l'eau et de la terre s'écouler hors du champ. Le « sweet spot » pour la hauteur de l'arroseur correspond à l'endroit où il peut être monté afin de minimiser les risques de gêne des jets ou des gouttelettes.

 

R – Rayon d’arrosage ou portée.

Le choix de l'endroit où placer les asperseurs par rapport au couvert végétal aura un impact sur la portée effective des asperseurs. Pour une portée maximale, placez les asper­seurs à peu près à la hauteur qu’aura la culture à maturité, mais évitez autant que possible les obstacles. Si le vent est un problème ou si les arroseurs sont placés dans la canopée, vous ne pourrez pas utiliser un écartement important. Si les asperseurs sont placés dans la canopée, il en résultera une diminution de la portée effective.

 

E – Écartement des asperseurs.

Connaissant la portée effective d’un asperseur, quel doit en être l'écartement pour une couverture adéquate du sol par l’eau ? Vous voudrez placer les asperseurs pour qu’ils puissent, autant que possible, se recouvrir compte tenu de l'espacement disponible des raccords des tuyaux, des travées. En règle générale, pour les asperseurs placés au-dessus de la canopée, une couverture de 150 % doit être considérée comme un minimum.

 

P – Pression.

Avec un écartement déterminé et un positionnement des asperseurs par rapport à la canopée, quelle est la valeur optimale de la pression à utiliser ? Si les arroseurs sont placés au-dessus de la canopée, la pression leur permet d’atteindre une portée maximale. Des pressions plus élevées peuvent également augmenter la portée, accroître l’uniformité d’arrosage et donner des gouttes plus fines. Si les asperseurs sont placés dans le couvert végétal et plus proches les uns des autres, un régulateur à basse pression de 10 psi est généralement un excellent choix.

 

P – Perméabilité.

Il vous faut connaître le taux d’infiltration du sol et sa capacité de rétention en eau au niveau de la zone racinaire de la culture. Si, lorsque toutes les décisions susmention­nées ont été prises mais que la perméabilité du sol et sa capacité de rétention en surface sont dépassées, il y aura un risque de ruissellement. Nous devons être en mesure de répondre aux demandes d'évapotranspiration de nos cultures et d'éviter le ruissellement de l'eau et des nutriments hors du champ ou dans le champ. Si un ruisselle­ment excessif de l'eau pose problème, repassez à nouveau par l'acronyme C.R.E.P.P. pour trouver comment réduire la pluviométrie moyenne tout en respectant l'ET maximale de la culture. Vous devrez peut-être placer les asperseurs plus haut, ou même passer à un autre type d'asperseur ou augmenter la portée. Une autre solution pourrait être d'augmenter la quantité de résidus de culture sur le champ, ce qui favorise la pénétration et le stockage de l’eau au voisinage de la surface du sol. Le ruissellement doit être éliminé et une uniformité maximale atteinte. Un arrosage en secteur peu également prévenir les problèmes liés aux passages des roues, qui peuvent affecter la perméabilité du sol.

 

Que vous achetiez un nouveau pivot ou que vous mettiez au gout du jour une installation existante, ces idées vous permettent de tirer le meilleur parti de votre investissement. L’utilisation des suggestions fournies par l’acronyme C.R.E.P.P peut vous aider à optimiser votre système d'arrosage en fonction de la hauteur de la canopée, de la nature du sol, de la topographie et du climat tout en respectant votre potentiel de culture.