Retourner à la liste

La gestion centralisée de l’arrosage

 

Un système de gestion centralisée peut être défini comme un système informatique qui permet la programmation et la gestion d’un système d’arrosage à partir d’un seul endroit. Ces systèmes sont spécialement conçus pour permettre la gestion du système d’arrosage d’un ou plusieurs sites à partir d’un ordinateur.

 

La gestion centralisée assure un réel contrôle et adapte automatiquement les temps d’arrosage en réponse aux variations de l’environnement (changement climatique, rupture de canalisation), en prenant en compte les données entrées par l’utilisateur. Elle permet de bénéficier des dernières avancées technologiques en termes d’économies d’eau.

 

Les composants d’un système de gestion centralisée :

 

Un système de gestion centralisée  se compose d’un logiciel de gestion installé sur un PC, d’un moyen de communication, de capteurs et bien sûr, d’un système d’arrosage automatique.  Ce système permet permet de gérer  des  programmateurs à partir d’un ordinateur, assurant ainsi une économie de temps et d’argent, en évitant les retours sur site inutiles. Les changements de programme pour plusieurs programmateurs installés sur des sites différents peuvent être réalisés en seulement quelques minutes. Les temps d’arrosage peuvent être automatiquement ajustés grâce à l’installation d’une station météorologique. Le transfert d’information se fait par ligne téléphonique, réseau, GSM ou radio.

 

Communication :

 

Il existe plusieurs moyens de communication entre le PC, où sont effectués les programmations, et le terrain, où se trouvent  les  programmateurs :

Liaison par ligne téléphonique. Dans ce cas, l’ordinateur doit transmettre les informations et les programmateurs, qui sont présents sur le terrain, sont tous les deux équipés d’un modem et raccordés à une ligne téléphonique traditionnelle. Le transfert de données s’effectue donc par ligne du réseau téléphonique commuté.

Liaison câblée. Dans ce cas, il s’agit d’une liaison physique par câble, entre les deux composants du système de gestion centralisée.

Liaison par GSM : le moyen de communication se fait dans ce cas par l’intermédiaire des réseaux GSM. Les composants du système de gestion centralisée doivent être équipés de modems GSM. Très pratique dans le cas où aucune liaison téléphonique n’est  possible.

 

Les stations météo automatiques :

 

Elles ont pour but de fournir les informations nécessaires au calcul de l’ETP et de la prise en compte des pluies de la journée. Elles sont connectées aux systèmes de gestion centralisée de l’arrosage qui concernent souvent une ville ou un site important tel qu’un gros complexe sportif ou de loisirs. Elles couplent des capteurs (pluviomètre, thermomètre, température du sol, capteur de radiation solaire, anémomètre, girouette, capteur d’humectation des feuilles) à un logiciel d’aide au pilotage de l’irrigation. Leur utilisation permet à l’ordinateur central de calculer quotidiennement les apports d’eau nécessaires, sous réserve que soient très bien réglées les installations d’arrosage sur le terrain et que les paramètres techniques soient rentrées précisément dans le système de contrôle. Ce système bien réglé et bien piloté permet de suivre au plus près les besoins en au des végétaux.

 

Les avantages de la gestion centralisée :

 

  • Economie d’eau : Les systèmes de gestion centralisés rendent la gestion d’un système d’arrosage simple, précis et efficace. La gestion centralisée permet de réaliser une meilleure gestion de l’eau. Plusieurs études ont prouvé que la mise en place d’une gestion centralisée permet une économie d’eau de 20 à 30 %.
  • Gain de temps : la programmation d’un réseau de programmateurs d’arrosage sur un seul ou plusieurs sites exige beaucoup de temps. Chaque fois qu’un programme doit être modifié ou qu’un système doit être arrêté pour une raison quelconque, vous devez vous rendre physiquement sur le lieu où se trouve le programmateur. Grâce à la gestion centralisée, la tâche est simplifiée.
  • Facilité d’utilisation : Les systèmes de gestion centralisée les plus récents ne nécessitent aucune compétence informatique. Ils ont été conçus  pour être très faciles d’utilisation et conviviaux. Au final, gain de temps et économies d’eau s’additionnent et se traduisent par un allègement important de vos coûts de main d’œuvre.
  • Une flexibilité maximum : de nombreuses solutions sont disponibles, vous permettant ainsi de sélectionner le système de gestion centralisée le mieux adapté à vos besoins : du plus petit au plus grand site, du plus simple au plus sophistiqué.
  • Des espaces verts en bonne santé : les systèmes de gestion centralisée permettent d’ajuster quotidiennement les apports en eau nécessaires en fonction des besoins réels de la végétation, en réponse aux variations de l’environnement (changement climatique, rupture de canalisation), tout en prenant en compte les données entrées par l’utilisateur.
  • Prévention : Le système de gestion centralisée surveille les conditions hydrauliques du site et agit pour empêcher le gaspillage d’eau en cas de rupture de canalisation, en fermant automatiquement la vanne. Le suivi de la programmation et du bon déroulement des  cycles d’arrosage est garanti grâce aux remontées d’information. Grâce aux rapports imprimés, vous pouvez surveiller votre consommation d’eau dans le temps. Vous pouvez ainsi prévoir vos besoins futurs.

 

Les différentes solutions proposées par les fabricants :

 

Netafim : Système rNET™ et uMANAGE

 

Successeur du fameux système IRRIWISE™, rNET™récupère les mêmes fonctionnalités en y ajoutant un degrés d’ouverture supérieur vers les capteurs classiques du marché et vers la nouvelle plate-forme de gestion centralisée uMANAGE™.

rNET™ permet de mesurer en temps réel et d’enregistrer les données critiques du système d’irrigation : humidité du sol (possibilité d’utiliser laplupart des capteurs du marché), débits des secteurs d’irrigation, données climatiques via un système radio fiable et économique (fréquence utilisée863-869 MHz, puissance: 18dBm - 70mW). Il collecte et analyse les données sur PC via un logiciel paramétrable, uMANAGE™.

Pour les liaisons émetteur/récepteur radio difficiles (distance/obstacles...) l’option relai radio ou même relai cellulaire permettront d’étendre les possibilités.

Via cette option Cellulaire/GPRS,  il est alors possible de réaliser la mise en réseau distant avec accès Internet (Serveur NETAFIM™) sur PC et/ou tablette/smartphone (Android).  Mise en réseau des NMC PRO bientôt disponible.

 

Hunter : Logiciel de gestion de l’arrosage IMMS

 

Le logiciel renommé de gestion et contrôle de l’arrosage (IMMS) de Hunter rend le contrôle centralisé de l’arrosage abordable, exploitable et compréhensible.

Avec IMMS 3.0, des cartes (détaillant les stations) offrent au responsable du système d’irrigation un contrôle visuel total des installations d’arrosage réparties sur une grande surface.

IMMS est une application de type Microsoft Windows qui est compatible avec Windows XP, Vista et Windows 7 (systèmes d’exploitation 32 ou 64 bits). n 32 ou 64 bits).

Avec IMS-ET (évapotranspiration), mesurez avec précision les besoins en eau et les ajustements

nécessaires en fonction des conditions météo. Le module complémentaire du logiciel IMMS-ET a recours à des sondes locales. Ces sondes sont associées à la base de données de votre station (afin d’identifier le type de plantes, le sol, le taux de précipitation et bien plus encore). Vous disposez ainsi de programmes d’arrosage très sobres à l’échelle du système et ce, tous les jours. IMMS-ET modélise le taux d’humidité des sols (en intégrant des compensations selon les pluies naturelles) et programme un arrosage adapté aux besoins réels des plantes. IMMS-ET suit l’évolution du temps au moyen de vos sondes et crée un rapport détaillant les apports réalisés.

 

Toro : Système de gestion centralisée de l’arrosage ToroSentinel

 

Le système Toro SENTINEL est un système de gestion multi-sites avec gestion avancée de la ressource en eau.

Caractéristiques principales : Logiciel tournant sous plateforme Windows - Gestion jusqu’à 999 satellites - Gestion de la ressource en eau : intégration données d’une station météo (ETP), optimisation du débit disponible, gestion des fuites -  Options de communication multiples : radio, ethernet, téléphone, GPRS, fibre optique - Connectivité Smartphones et tablettes : programmation à distance, alertes - Programmation distribuée : programmes d’arrosage au niveau du logiciel ET dans les satellites -  Système intégré de monitoring des sondes sol Turf Guard : données sur le taux d’humidité, la température et la salinité du sol, système radio (sondes et transmetteurs) - Télécommande radio portable - Station météoCampbellScientific T107 ou Davis Vantage Pro2, calcul automatique de l’ETP.

Le système ToroSentinel gère des satellites 24 volts ou à décodeurs :

Satellite Sentinel : jusqu’à 48 voies, entrée sonde de débit, entrée récepteur Turf Guard, branchement Ethernet, plusieurs types de montage.

Satellite Sentinel décodeurs : jusqu’à 204 décodeurs, câble 2 conducteurs, longueur : 4500 mètres avec un câble 2 x 2.5 mm2.

 

RainBird : Présentation du IQ

 

IQv2 est le seul système de contrôle centralisé du marché offrant une solution globale pour contrôler, avec le même logiciel, les programmateurs traditionnels ESP-LXME, les programmateurs avec décodeurs ESP-LXD et les nouveaux programmateurs TBOS-II fonctionnant sur batteries.  IQ propose le plus grand choix de communication par satellites : par fils, par téléphone, par GPRS, par WiFi ou par Ethernet. La nouvelle option du logiciel permet de contrôler à distance les programmateurs TBOS/TBOS-II.

Les possibilités de communication du IQv2.0 éliminent quasiment la nécessité de se déplacer sur les sites éloignés. Les opérations manuelles et les fonctions de programmation auparavant effectuées sur site, au niveau des programmateurs d’irrigation, peuvent maintenant être faites à partir de l’ordinateur central IQ. De plus, l’interface utilisateur intuitive du IQv2-0 permet la gestion de votre installation et d’effectuer les réglages plus facilement que jamais.

Vous économisez de l’argent et grâce à une gamme complète de fonctionnalités, basées sur le recueil de caractéristiques météo vous palier les restrictions d’eau de plus en plus contraignantes. Grâce au pack performant déterminant les caractéristiques de l’Evapotranspiration, il est possible, en utilisant les stations climatiques du WS-Pro ou du WS-Pro Light de recueillir des données climatiques et d’adapter le temps de fonctionnement aux valeurs journalières de l’ET.