Retourner à la liste

Zoom sur l’arrosage goutte-à-goutte

Les systèmes d’arrosage automatique existent en grand nombre sur le marché,  ils sont constitués, à quelques variantes près, des éléments suivants :

 

• un programmateur fonctionnant par pile et permettant de programmer la durée d’arrosage adaptée aux besoins ; • un réducteur de pression (appelé parfois centrale d’irrigation) connecté directement sur le tuyau principal, qui délivre une pression de fonctionnement adaptée ; • du tuyau principal (Ø 13 mm) de manière à apporter l’eau au plus près du potager ou de la zone de jardin ; • dans le cas du potager : - du tuyau (Ø 13 mm) avec goutteurs intégrés (ce tuyau est prévu avec des trous) ; - des vannes (Ø 13 mm) pour isoler les dérivations (vous pourrez ainsi fermer ou ouvrir chaque rang en fonction de la saison et de la plantation) ; - des connexions en « T », des bouchons de fin de ligne (Ø 13 mm) ; • dans le cas des plantes en pot et des massifs : - du tuyau capillaire (Ø 4,6 mm) raccordé au tuyau principal et équipé à son extrémité : - de goutteurs (linéaires ou autorégulants) ; - d’asperseurs réglables (avec tige de hauteur varia­ble pour délivrer l’eau en hauteur) ; - de réducteurs (vendus avec un outil permettant de percer le tuyau principal) ; - des supports enfoncés dans le sol pour maintenir en place les tuyaux et capillaires ; • dans le cas des haies : - du tuyau poreux (Ø 13 mm), l’eau goutte tout au long du tuyau ; - de raccords (Ø 13 mm). 1. Préparez l'installation • Déterminez avec soin les points d’arrosage. • Choisissez le type d’arrosage selon les plantations et zones à arroser : - des goutteurs dans les pots, dans les haies, au pied de certaines plantes ; - des asperseurs pour les massifs ; - des rampes de distribution pour le potager, pour arroser au pied des cultures, espacées de la distance entre vos rangs. • Étudiez avec précision le tracé au sol, pour évaluer la longueur du tuyau principal et du tuyau capillaire nécessaire à votre installation. • N’hésitez pas à faire un schéma, cela permet une approche plus concrète. 2. Installez le goutte-à-goutte • Vissez le programmateur au robinet d’eau de votre jardin. • Raccordez le morceau de tuyau principal à ce boîtier. • Déroulez-le jusqu’à la zone du jardin à arroser (massif, pelouse, potager). 3. cas 1 : Installer un arrosage potager Avec un arrosage potager, de l’eau goutte-à-goutte est délivrée le long de chaque rang. Voici comment l'installer : • déroulez le tuyau principal perpendiculairement aux rangs du potager ; • coupez-le au niveau de chaque rang ; • posez un raccord en « T » ; • branchez une vanne sur ce raccord puis continuez avec le tuyau avec goutteurs intégrés le long du rang ; • fermez l’extrémité avec un bouchon de fin de ligne. 3. Cas 2 : Installer un arrosage massif Les massifs sont arrosés avec des asperseurs. Respectez les consignes suivantes pour l'installation : • repartez du tuyau principal ; • préparez la longueur de tuyau capillaire nécessaire pour atteindre le massif ; • utilisez des ciseaux pour couper ce tuyau ; • vissez un asperseur en bout de capillaire ; • fixez-le à son extrémité sur une tige rehausseur. 3. Cas 3 : Installer un arrosage pour plante en pot Pour procéder à l'arrosage de plantes en pot, un tuyau capillaire arrive au niveau de chaque pot. Pour bénéficier de ce système chez vous : • repartez du tuyau principal ; • préparez la longueur de tuyau capillaire nécessaire pour atteindre chacun des pots ; • utilisez des ciseaux pour couper ce tuyau ; • vissez à l’extrémité du capillaire un goutteur linéaire ou réglable (selon les besoins de la plante) ; • maintenez le tuyau en place à l’aide d’un support fiché en terre. 3. Cas 4 : Installer un arrosage pour haies Pour l’arrosage des haies, installez un tuyau poreux qui court de long de vos haies. • Déroulez le tuyau principal en début de haie. • Posez un raccord. • Branchez sur ce raccord une vanne puis continuez avec le tuyau poreux.
Rubriques: