Retourner à la liste

Une nouvelle installation d’arrosage pour le cimetière américain de Saint-James

 

La France compte 8 cimetières américains, dont celui  de Saint-James,  qui  s’étend sur 14 hectares et abrite 4408 pierres tombales ;  la plupart des soldats qui y reposent ont donné leur vie dans les campagnes de Normandie et de Bretagne en 1944. Le cimetière de Saint-James, comme tous les autres cimetières et monuments aux morts américains qui se situent hors des Etats-Unis,  est géré par l’American Battle Monument Commission (ABMC), commission qui vise à perpétuer la vision de son tout premier président, le Général Pershing.

Par un jour froid et ensoleillé du mois d’avril, sous un ciel bleu azur, je me suis rendu au cimetière américain de Saint-James avec Yvon Cessou de la société Arrosage System, chargé de la rénovation du système d’arrosage du site. Il a travaillé en collaboration avec Elie Desrues, de la société  IDBS, maître d’œuvre nommé par l’ABMC pour super­viser  les travaux. Arrosage System a également obtenu le  chantier d’arrosage du monument aux morts de Tours.

 

L’ABMC est extrêment pointilleuse sur l’aspect de ses pelouses, qui doivent être impeccables

Le système d’arrosage du site était obsolète ; il a été totalement remplacé par un système Toro ; l’ensemble des arroseurs ont été changés, et l’on trouve main­tenant sur le site toute la gamme d’arroseurs Toro, des arroseurs petite portée 5-10 mètres, aux grands arroseurs 27 mètres de type Infinity.

Par ailleurs, un système de gestion centralisée Lynx avec station météo a été installé. Grâce à Lynx®, la personne chargée de l’entretien peut  désormais consulter toute l’information essentielle concernant le système d’arrosage via une interface pratique, unique et intuitive.

Lynx permet de prendre des mesures rapides et précises pour contrôler et gérer efficacement l’arrosage en réunissant des informations passées, présentes et futures provenant de nombreuses sour­ces (de la station météo notamment) et en les présentant sous une simple interface intuitive.

« Le remplacement du système d’arrosage du cimetière est une mission délicate, car l’ABMC est extrêment pointil­leuse sur l’aspect de ses pelouses, qui doivent être impec­cables »  nous explique  M. Cessou, avant d’ajouter : « On travaille en territoire américain et le rendu doit être parfait ». En effet, la France a concédé aux États-Unis un droit perpétuel de jouissance du site, sans frais ni impôt, pour ceux morts pour la libération de l’Europe. C’est le cas de tous les cimetières et monuments aux morts américains qui se trouvent sur le sol français.

Les travaux se sont terminés au mois de juin , ils auront duré 7 mois .

Nous commençons la visite par le chemin qui longe le bâtiment du mé­morial et qui mène au cimetière. Dans cette par­tie du chantier, l’équipe est en plein travail le jour de ma visite. La pelouse et les petits massifs d’arbustes seront arrosés avec des tuyères et des arroseurs de 7 ou 8 mètres, dans des zones où le terrain s’agrandit. Des petits dra­peaux rou­ges marquent le futur emplacement des tuyères et des arroseurs. 

Là, nous rencontrons Sébastien, le chef de chantier,  et son équipe. Ils sont en train de creuser des tranchées avec une trancheuse Ditch Witch.  Sébastien explique «  la réussite de cette opération nécessite une bonne organisation du chantier sans oublier le  respect permanent de sécurité  sur un site fréquenté par des visiteurs en provenance  du monde entier   ».

Un peu plus loin, les déplaqueuses et trancheuses sont à l’œuvre, les techniciens  travaillent également à la soudure pour le montage des réseaux et  électrovannes.

Nous poursuivons ensuite notre chemin vers le mur du souvenir sur lequel sont gravés les noms de 498 disparus. Des MP Rotator ont été installés pour arroser les parterres de fleurs qui se trouvent au pied du mur, et la pelouse est arrosée avec des tuyères.

 

Sur la partie cimetière, des arroseurs Toro Infinity 27 ont été placés entre qua­tre croix, tous les 26 mè­tres,  avec une extrême précision.

Enfin, nous arrivons dans la partie cimetière proprement dit. La pelouse taillée au millimètre près et la blancheur des croix invitent  et au recueillement. Le cimetière, majestueux, se déploie de part et d’autre d’une allée centrale plantée d’arbres et de buis.

L’arrosage de la pelouse du cimetière a déjà été installé avec succès, et ce fut la partie la plus délicate du chantier. En effet, il ne fallait pas abîmer les croix, le remplacement d’une croix coûtant très cher. Par ailleurs, il a fallu installer des arroseurs à trajectoire réglable afin que l’eau passe au-dessus des croix. Les arroseurs Toro Infinity 27 mètres ont été choisis, à raison d’un arroseur tous les 26 mètres. Chaque arroseur a été implanté très précisément sur le point central situé entre 4 croix. Si un arroseur est décalé, le jet risquait d’arroser une croix.

La pelouse qui se trouve immédiatement aux abords de l’allée centrale (3 ou 4 mètres avant les croix)  est  en revanche arrosée avec des tuyères ou des T5. L’allée centrale est d’un côté plantée d’arbres, et de l’autre, plantée de buis. Du côté des arbres, on a des petits arroseurs (tuyères) à cause des obstacles  que constituent  les arbres. Du côté des buis, on a des T5 classiques entre les buis, et des T5 hip-hop à chaque fois qu’il y a un buis.

 

Enfin, nous rebroussons che­min et nous redirigeons vers l’entrée, dans un bâtiment qui abrite la station de pompage Grundfos. En entrant dans le local sur la gauche, l’on peut voir  une cuve de fertigation. La supervision de la station de pompage de 66 m3/h est gérée à partir du logiciel centralisé lynx. Le bâtiment abrite également une nouvelle armoire électrique, les pompes fonctionnent en variation de vitesse.

L’arrosage fonctionne sur l’ensemble du site et le rendu de la pelouse est impeccable. La nouvelle implantation des arroseurs, plus resserrée, devrait permettre aux gestionnaires du site d’économiser des quantités d’eau non négligeable, d’autant que le cimetière est arrosé avec l’eau de la ville.          

 


FICHE TECHNIQUE DU CHANTIER

Maître d’ouvrage : AMÉRICAN BATTLE MONUMENTS COMMISSION
Maître d’oeuvre : IDBD, ELIE DESRUES
Installateur : ARROSAGE SYSTEM
Fabricant : TORO
Matériel :
• 1026 tuyères à régulation 570Z-4P-PR-COM avec buse PSN
• 146 turbine ¾“ T5PSSCK-RS porte buse inox
• 107 arroseurs INFINITY décodeur intégré
• 11075 ml de canalisations
• 46 électrovannes P220 G
• 4937 ml de câble électrique
• 1 gestion centralisée Lynx
• 1 station météo
• 1 station de pompage Grundfos