Retourner à la liste

Le chantier arrosage du club hippique de Pibrac

Il faut procéder à un arrosage quotidien, bien dosé et uniforme sur toute la surface des carrières, le sable présentant la particularité d’être très sec et très volatile, créant de la poussière gênante pour les chevaux et les cavaliers.

 

Le club hippique de Pibrac en Haute-Garonne a été équipé d’un système d’arrosage performant pour irriguer ses deux carrières de sable fibré. Un chantier sur lequel Frans Bonhomme a apporté une solution globale et son savoir-faire dans l’arrosage des centres équestres : l’étude technique préalable, la livraison des produits et matériels, ainsi que le suivi du chantier jusqu’à son démarrage.

UN MARCHE PORTEUR SUR LEQUEL FRANS BONHOMME APPORTE UNE SOLUTION GLOBALE

Selon Claude Pujol, ingénieur d’affaires arrosage chez Frans Bonhomme, le marché de l’arrosage des centres équestres est porteur : « Ces dernières années, nous avons développé une solide expertise dans les systèmes d’arrosage des centres équestres équipés notamment de sables fibrés, avec une dizaine d’installations de ce type dans le Sud-Ouest. Frans Bonhomme est l’un des rares prestataires sur le marché à proposer une solution globale : nous apportons aux clubs hippiques notre savoir-faire technique, nous assurons la livraison de produits et matériels performants, ainsi que le suivi de chantier jusqu’à la mise en service de l’installation. Cet accom­pagnement de A à Z est très apprécié sur un marché en plein développement ».

 

LA PROBLEMATIQUE DU CLUB HIPPIQUE DE PIBRAC

Le club hippique de Pibrac dispose de deux carrières de 45 m x 80 m pour le travail quotidien des chevaux, le dressage et les compétitions. L’une de ces carrières est recouverte d’un sable fibré : c’est une texture de sable idéal pour les chevaux qui présente l’avantage d’éviter les blessures.

Néanmoins, ce sable présente la particularité d’être très sec et très volatile, créant de la poussière gênante pour les chevaux et les cavaliers. Il est donc important de l’entretenir en le maintenant humide afin qu’il reste homogène et que les carrières soient praticables. Pour cela, il faut procéder à un arrosage quotidien, bien dosé et uniforme sur toute la surface des carrières.

Précédemment, l’arrosage était réalisé avec un système d’épandage, à l’aide d’une citerne à eau tirée par un tracteur. Aucun réglage n’était possible, beaucoup d’eau était gaspillée et la répartition de l’eau n’était pas satisfaisante.

 

DESCRIPTIF DU CHANTIER

Frans Bonhomme a réalisé l’étude technique préalable qui porte sur la station de pompage, le réseau hydraulique et la partie armoire électrique avec la mise en place d’un programmateur.

Le chantier est réalisé par Thierry Llorca, installateur. Une eau naturelle de très bonne qualité provenant d’un puit artésien existant est utilisée pour l’arrosage. Pour arroser les deux carrières, 20 à 30 m3 d’eau par jour est nécessaire. Or, le forage débite 1,5 m3 par heure, ce qui est suffisant pour l’arrosage quotidien des deux carrières.

Cependant, le débit de l’eau pui­sée dans le forage était trop faible. Une pompe a par conséquent été installée dans le forage afin de remplir une bâche de reprise souple de 120 m3. D’autre part, grâce une station de pompage d’un débit de 18 m3/h, l’eau est envoyée via tout un réseau de tuyaux PE vers 12 ca­nons situés en périphérie des carrières (soit 6 canons par carrière). Pour chaque carrière, un arroseur est positionné dans chaque grande longueur de la carrière.

Un programmateur est installé pour gérer automati­quement les temps d’utilisation de chaque canon afin d’arroser de manière uniforme chaque carrière et d’assurer ainsi un sol de qualité.

 

LA SOLUTION RETENUE

• Tubes PE diamètre 63 cm reliés par manchons thermosoudés.

• Bâche de reprise souple

120 m3 Citerneo.

• Station de pompage de 7,5kw, débit 18 m3/h Jetly.

• 12 arroseurs Rain Bird,

6 par carrière.

• 1 Programmateur ESP 4 ME Rain.

 

LES AVANTAGES DE LA SOLUTION RETENUE

Les gestionnaires du club arrosent tous les jours avec des durées courtes, soit à peu près 10 minu­tes d’arrosage par canon. En moins d’une heure, une carrière est arrosée. La consommation d'eau après travaux est de 10 m3/arrosage par carrière.

Selon Géraldine Martres, prési­dente de l’association du Club hippique de Pibrac : « Ce nouveau système d’arrosage permet  d’ob­tenir un sol toujours humidifié, ce qui est parfait pour l’entretien des carrières. Le maintien d’une bonne qualité de sol est primordial pour le confort des chevaux en termes d’impact sur le sol, et surtout cela va limiter la poussière. De plus, cet arrosage maîtrisé et régulier va nous permettre de réaliser d’importantes économies d’eau ».

« Nous sommes très satisfaits de nos relations avec Frans Bonhomme. Tout d’abord, l’étude technique préalable réalisée par Claude Pujol est très pertinente. Ensuite, l’équipe est toujours disponible, elle est venue plusieurs fois sur place pour assurer la coordination du chantier entre les différents artisans et donner des conseils. L’équipe est avec nous à chaque étape du chantier, c’est très appréciable ! »

 

LES INTERVENANTS

• Donneur d’ordre : association Club Hippique de Pibrac

• Aide à l’étude : Frans Bonhomme

• Installateur : Thierry Llorca

• Fournisseur produit : Rain Bird, Jetly, Citerneo

• Distributeur : Frans Bonhomme.