Retourner à la liste

Entretien et Maintenance sur les Pivots

 

Le fait que le pivot fonctionne automatiquement et soit d’une très grande fiabilité fait que l’agriculteur peut avoir tendance à oublier qu’il y a un certain nombre d’opérations d’entretien à réaliser. Il ne faut cependant pas les négliger d’autant plus que la fréquence recommandée est simplement annuelle.

Le fait que le pivot fonctionne automatiquement et soit d’une très grande fiabilité fait que l’agriculteur peut avoir tendance à oublier qu’il y a un certain nombre d’opérations d’entretien à réaliser. Il ne faut cependant pas les négliger d’autant plus que la fréquence recommandée est simplement annuelle.

L‘irrigation par pivot s’est largement répandue dans le monde  car cette technique apporte des avantages importants :

• fonctionnement automatique nécessitant très peu de main-d’œuvre ;

• qualité d’irrigation : répartition parfaite et intensité pluviométrique idéale avec les nouvelles générations d’arroseurs ;

• économie d’eau et d’énergie du fonctionnement à très basse pression ;

• nouveaux équipements optionnels permettant d’irriguer la presque totalité de la parcelle ;

• coût annuel de maintenance faible ;

• fiabilité très grande.

Quels sont les points à contrôler ?

Avantages de l’entretien régulier du pivot. Programmer des opérations d’entretien annuel assurera plus de fiabilité et une plus grande durée de vie. L’irrigation est une technique culturale comme la fertilisation ou le désherbage, elle participe grandement au rendement final. Il est fondamental d’éviter les pannes en saison.

Le retour sur investissement du pivot n’en sera que meilleur.

Surveillance et contrôle des busages. C’est aussi une partie importante à contrôler car c’est celle qui assure la quantité, la qualité et l’homogénéité de la répartition de la dose programmée par l’utilisateur.

Au-delà du simple contrôle visuel pour s’assurer du bon fonctionnement, il est recommandé de vérifier aussi le débit de l’installation. Une augmentation ou une diminution de débit peuvent être causées par l’usure ou le colmatage partiel du busage. Dans ce cas, les performances hydrauliques du pivot se trouvent modifiées.

Il est toutefois assez difficile de donner des recommandations standards concernant la fréquence de remplacement des buses, des arroseurs et des régulateurs de pression.

Les conditions d’utilisation sont très variables et il faut relativiser selon :

• les pressions d’utilisation,

• le nombre d’heures de fonctionnement annuel,

• la qualité de l’eau,

• le type d’arroseur utilisé.

En général, on considère que les arroseurs rotatifs ont une durée de vie de 10 000 heures, les asperseurs à impact de 7 000 à 8 000 heures.

Dans les régions d’irrigation de complément, les agriculteurs poussent souvent au maximum la durée de vie et de performance des arroseurs et des régulateurs de pression car la culture ne souffre pas énormément, même en fonctionnement non optimal. Cependant, dans les zones plus exigeantes ou pour des cultures à haute marge,

les producteurs assurent un contrôle régulier et les remplacements de busages sont plus fréquents.

Nous pouvons citer l’exemple de la zone Pacifique Nord-Ouest des États-Unis où de nombreux agriculteurs cultivent la pomme de terre. Cette culture est la tête d’assolement avec une rotation de 4 à 5 ans avec d’autres cultures irriguées. Les pivots travaillent 2 000 à 2 500 heures par an. Les agriculteurs de cette zone remplacent les arroseurs et les régulateurs de pression au printemps quand ils plantent les pommes de terre afin d’assurer une irrigation optimale sur la culture la plus importante de l’assolement.

 

En conclusion, comme toute machine avec des organes mécaniques ou électriques, les pivots demandent une surveillance régulière. Ces opérations annuelles sont simples à réaliser. Dans les grandes exploitations où il y a un parc important de pivots, les agriculteurs assurent eux-mêmes l’entretien et changent les pièces défectueuses qu’ils ont souvent dans leur propre stock.

Pour les installations plus modestes, les concessionnaires installateurs organisent des campagnes d’hivernage pour leurs clients.

Pour les busages, les changements sont aussi souvent motivés aujourd’hui par le souhait de pouvoir utiliser les arroseurs rotatifs sur des cannes de descente en remplacement des arroseurs à impact. Cela permet dans le même temps de moderniser son pivot par l’utilisation d’une technique à l’efficience plus élevée.