Retourner à la liste

EIMA International, change de date et se dédouble

Le grand événement présentant des machines et équipements pour l'agriculture et l'entretien des espaces verts répond à l'urgence sanitaire et déplace sa 44e édition de mi-novembre 2020 à début février 2021. Cependant, le rendez-vous de novembre n'est pas annulé, se transformant au contraire en un méga-événement numérique , une innovation absolue dans l'histoire des vitrines de l'industrie.

 

 

La grande exposition de machines agricoles change son calendrier et se déplace de novembre prochain à février 2021. En raison de l'urgence sanitaire, l'événement de Bologne - l'un des événements industriels les plus importants au monde avec près de 2 000 entreprises exposantes et un total de 320 000 visiteurs en la dernière édition - n'aura pas lieu du 11 au 15 novembre 2020, comme prévu. Au lieu de cela, il se tiendra du 3 au 7 février 2021, toujours au parc des expositions de Bologne. Cependant, le rendez-vous de novembre ne sera pas ignoré. Les mêmes jours que l'événement d'origine, Eima International créera "Eima Digital Preview", le premier événement mondial de machines agricoles entièrement hébergé à l'aide d'une plateforme et de technologies numériques. L'Eima de février 2021 sera basée sur sa formule traditionnelle, offrant aux entrepreneurs, techniciens et exploitants en direct le plus large choix de technologies pour chaque type de traitement. D'autre part, l'édition numérique promet d'être un aperçu fascinant, une expérience unique dans l'industrie, une nouvelle expérience qui projettera les exposants et les visiteurs dans une nouvelle dimension.
"La décision de reporter le traditionnel Eima au début de l'année prochaine - explique Alessandro Malavolti, président de FederUnacoma, la fédération des fabricants italiens qui est l'organisateur direct de l'événement - découle d'une évaluation logistique et économique minutieuse, car il est très probable que les expositions puissent encore être affectées à l'automne par des ordonnances gouvernementales spécifiques, et le système de transport et de services pourrait encore être ralenti en raison des mesures de précaution qui seront toujours en place en Italie et à l'étranger ". "Après tout, la chaîne d'approvisionnement du machinisme agricole doit de toute urgence reprendre ses activités - explique Malavolti - parce qu'il y a un grand intérêt pour les innovations technologiques et un grand besoin, en particulier après la phase aiguë de l'urgence virale, de restaurer l'énergie et la compétitivité le l'économie".

"C'est pourquoi nous avons prévu l'édition digitale de novembre - conclut le président de FederUnacoma - qui comblera le fossé avec l'édition de février 2021, un événement qui représente une exception dans l'histoire d'EIMA International, qui reprendra son emplacement traditionnel à partir de novembre 2022". "Les inscriptions à la 44e EIMA ont déjà rempli le parc des expositions de Bologne, et cette structure organisationnelle sera transposée en février - explique le directeur général de FederUnacoma Simona Rapastella - alors que nous travaillons déjà sur la plate-forme numérique qui permettra aux exposants de prévisualiser en Novembre leurs profils d'entreprise et la gamme de produits et nouvelles ". «Nous travaillons en synergie avec les institutions, les organisations professionnelles et les maisons d'édition - ajoute Rapastella - pour créer un programme de séminaires, de conférences et d'événements médiatiques, pour attirer l'attention sur les principaux problèmes et encourager la rencontre entre l'offre et la demande en matière de technologies pour agriculture, entretien des espaces verts et entretien des terres ". "Les réunions" business-to-business "avec des opérateurs étrangers figureront en bonne place sur la nouvelle plateforme - conclut Rapastella - car elles représentent un objectif stratégique et une grande force pour notre salon".