Retourner à la liste

Comment choisir son programmateur ou sa minuterie d’arrosage ?

Arroser ses plantes ou son jardin est un impératif. Que vous disposiez d’une simple terrasse, d’un potager ou d’un parc arboré, vous allez vite vous rendre compte que cela prend du temps et consomme une quantité non négligeable d’eau ! La mise place d’un système d’arrosage automatique est une solution simple pour que votre jardin soit arrosé pendant vos absences et vacances et complète la pose d’arroseurs et/ou d’arrosage goutte-à-goutte.

 

Le programmateur d’arrosage est l’outil indispensable qu’il vous faut pour arroser au bon moment et ne pas gaspiller d’eau. En effet, arroser son jardin ou ses plantes aux heures propices, c’est-à-dire lorsque l’évaporation est la plus faible, vous permettra de faire des économies d’eau et d’argent ! Votre programmateur d’arrosage va permettre à votre installation de démarrer et de s'arrêter au moment voulu ; il pilotera des électrovannes, afin que votre jardin soit arrosé en séquences successives : on parle alors de plusieurs réseaux ou voies. Le program­mateur d'arrosage vous permet d'économiser de l'eau, mais il vous permettra aussi de gagner du temps dans l'entretien de votre jardin. Plus votre surface à arroser est grande et plus ce type d'accessoires vous sera indispensable !
En fonction de votre installation, il existe deux types de programmateurs : les nez de robinet et les programmateurs déportés (secteur 24V ou 9V), à pile relié par fil aux électrovannes, à pile ou courant sans fil relié aux électrovannes par ondes radio.
La programmation d’arrosage comporte également des accessoires comme les piles accus ou pile 9 volts, des transformateurs ou encore des câbles électriques multi-brins essentiels à votre installation. Relié à un pluviomètre, votre programmateur d’arrosage révèlera alors tout son potentiel et ne déclenchera l’arrosage automatique que lorsque l’indice de pluviométrie le plus bas que vous avez réglé sera dépassé.
 

Quel sont les types d'automatismes ?

 
Programmateur nez de robinet. C'est la manière la plus simple de rendre l'arrosage automatique. Programmateurs ou minuteries se raccordent directement sur un robinet et disposent d'un raccord pour y brancher un tuyau d'arrosage.
Mécaniques ou électroniques, ils permettent de pro­gram­mer une ou plusieurs plages horaires où l'arrosage est réalisé. Certains modèles sont équipés de plusieurs sorties, appelées « voies », pour alimenter indépen­damment plusieurs circuits d'arro­sage. Ce type d'automate fonctionne à piles.
Facile à utiliser et à programmer, le programmateur nez de robinet est la solution pour régler en un clin d'oeil l'arrosage automatique de vos espaces verts en le raccordant à votre système d’irrigation de type goutte-à-goutte. Le programmateur nez de robinet prend vraiment peu de place et peut être utilisé pour alimenter en eau 1 à 6 réseaux d'arrosage indépendants de façon auto­matique. Il est la solution efficace et pas chère pour automatiser votre système d'arrosage. Accompagnez votre program­mateur d'une électrovanne 9V ou 24V.
Programmateur déporté. Appelés égale­ment centrales d'arrosage, les program­ma­teurs déportés sont géné­ralement installés conjointement à un système d'irri­gation en­ter­rée ou de surface, ils sont souvent multi­voies - au minimum 2. Raccor­dés direc­te­ment sur une alimenta­tion en eau spéci­fi­que, ils permettent de program­mer tout un panel de plages horaires de manière quoti­dienne, hebdomadaire ou ponctuelle. Une fois en place et réglé, ce type de programmateur se charge de tout. Branchés sur le réseau électrique et com­mandant des électrovannes, ils ne vous feront pas le coup de la panne de piles !
 

Quels sont les différents types de programmateurs d'arrosage ?

 
Tout dépend de votre installation, des différents points d'eau disponibles et du type de végétaux/surfaces à arroser - gazon, potager, fleurs etc. 
Minuterie d'arrosage. L'automatisme le plus simple ! Mécanique ou électronique, la minuterie permet de régler une période d'arrosage (en fonction du modèle, de 5 mn à plus de 2 h). Raccordée en « nez de robinet », elle s'insère tout simplement entre le robinet et le tuyau d'arrosage. Il suffit de tourner la molette pour lancer l'arrosage, qui se coupera automatiquement à la fin de la durée réglée. Il existe des minuteries à 1 ou 2 voies.
Programmateur d'arrosage 1 voie. Relativement simple d'utilisation, il est idéal pour les gazons ou pour un petit système goutte-à-goutte. Raccordé en « nez de robinet », il se met en place très facilement. En fonction du modèle, vous pouvez régler une ou plusieurs plages d'arrosage de différentes durées. Les plus simples dispo­sent d'une molette alors que les plus complexes sont équipés d'un écran LCD affi­chant les plages réglées, l'état d'usure des piles etc. Les plus performants peuvent accueillir des accessoires supplémentaires comme une sonde d'hu­mi­dité ou un pluvio­mètre interférant avec l’arrosage.
Programmateur nez de robinet multivoie. La réplique exacte d'un programmateur 1 voie « nez de robinet » mais offrant des voies supplémentaires. Idéal pour arroser divers types de zones (une pelouse et un potager ou une pelouse et un massif fleuri) qui ne demandent pas le même arrosage.
Programmateur déporté. La fameuse centrale d'arrosage. Raccordé directe­ment sur le réseau d'eau, le program­ma­teur déporté offre la possibilité de piloter jusqu'à 15 voies différentes - pour les plus performants. Ce pilotage se fait par des électrovannes qui s'ouvrent ou se ferment en fonction des informations envoyées par le programmateur. Chaque partie de votre jardin peut être traitée indépendamment. Souvent couplé à une sonde d'humidité ou un pluviomètre, il garantit un arrosage optimal et une économie d'eau non négligeable.
 
 

Comment optimiser l'arrosage du jardin ?

 
Comme nous l'avons vu, la mise en place d'un système automatisé pour votre arrosage cumule plusieurs avantages. Outre le fait de ne pas oublier d'arroser, l'économie d'eau peut s'avérer substantielle.
Economiser l'eau : utiliser des pluviomètres ou des sondes d’humidité. Interrompre ou annuler l'arrosage si le temps est pluvieux est l'affaire des pluvio­mètres et des sondes d'humidité. Raccordés sur votre programmateur, ils lui indiquent s’il est nécessaire ou non de lancer l'arrosage. Bien évidem­ment, vous vous assurerez d'avoir sélectionné un programmateur pouvant accueillir des accessoires externes.
Equipez-vous également d'un récupérateur d'eau de pluie et d'un système de pompage pour la mise sous pression de l'eau d'arrosage. 
Communiquer les données. Aujourd'hui, il existe des programmateurs dits « connectés ». Ils vous permet­tent de connaitre la quantité d'eau utilisée, de voir ou de modifier les réglages, de savoir lorsque les piles sont bientôt à changer etc. et ce, depuis chez vous ou sur votre tablette ou votre smartphone. Vous pouvez utiliser votre smartphone pour arroser votre jardin grâce aux systè­mes WF (wifi) et BL (bluetooth) qui proposent une gam­me de produits vous permettant de piloter et de gérer votre arrosage auto­matique et/ou ses automatismes de jardins (éclairage, fontaines, etc.) et ce à distance. Plus besoin d’être chez vous à l'heure fixe pour arroser avec l’angoisse de ne pouvoir le faire pendant un jour…
 
 
Rubriques: