Retourner à la liste
Siège social Chamsa
Javier Colino, Chamsa

 

Fondé en 1980, le groupe Chamartin S.A (Chamsa) est une entreprise familiale qui fabrique des systèmes d’irrigation. C’est l’un des plus importants groupes industriels espagnols avec plus de 70 ans d’expérience et une vocation internationale clairement affichée comme le prouve, à l’heure actuelle, ses exportations dans plus de 65 pays. En plus de l’irrigation, le groupe est très actif dans les secteurs de l’aluminium, de l’agriculture et de l’immobilier etc.

Actuellement, Chamsa produit l’ensemble des différents systèmes d’irrigation présents sur le marché. Le groupe possède 9 usines : deux usines de fabrication de pivots, au Mans (France) et à Alcazar de San Juan (Espagne), deux usines de fabrication d’irrigation goutte-à-goutte, à Ciempozuelos (Madrid) et à Alcazar de San Juan (Espagne), une usine de fabrication d’asperseurs à Ciempozuelos (Madrid), une fonderie d’aluminium à Cobena (Madrid), une usine de fabrication d’asperseurs à La Muela (Saragosse), deux usines d’extrusion de l’aluminium à Ciempozuelo (Madrid) et à Arruba (Logrogno) avec cinq presses d’extrusion et une capacité de production annuelle de 35 000 tonnes. 

 

L’histoire de Chamsa débute en 1947, dans la ville de Zamora lorsque M. Miguel Colino Luis entreprend sous la marque‟« TH », la construction de motopompes fonctionnant à l’essence ou au gas-oil ; il est ensuite propriétaire d’une usine de fabrication de briques et en 1960, il démarre une activité de construction industrielle. En 1965, suite à un épisode de sécheresse, la vente des moteurs, utilisés pour les systèmes d’irrigation décroît et Miguel Colino entreprend alors la vente d’installations d’irrigation par aspersion en devenant le distributeur de la société Humet Hidraulica S.A de Santa Perpetua de la Moguda (Barcelone) dont le propriétaire, M. Jose Humet Creus, fût le premier fabricant espagnol et un véritable pionnier pour le développement des systèmes modernes d’irrigation.

Lorsqu’en 1970, Miguel Angel Colino, le fils du fondateur rejoint la société, une véritable expansion a alors lieu dans le domaine de l’irrigation par aspersions et dans d’autres secteurs.

Des sociétés d’import-export sont alors créées et la société développe fortement sa présence dans l’automatisation, le machinisme agricole, les appareils électriques, l’agriculture, les secteurs financiers, etc.

En 1973, la société achète Talleres Ibérica Metalodiesel SA, un fabricant espagnol de matériel d’irrigation et met en place, avec des partenaires locaux, quinze succursales dans les principales régions irriguées. En 1977, afin de renforcer son avenir financier, le groupe acquiert des parts importantes dans la banque ‟Nuevo Banco et un an plus tard dans la ‟Banco de Levante où Miguel Angel Colino était directeur et membre du Conseil d’administration. À ce moment-là, le groupe emploie un millier de personnes répartis sur cinquante sociétés différentes.

Depuis 1978, il y a eu une baisse significative des ventes des systèmes d’irrigation, d’automobiles et dans d’autres secteurs. Le groupe doit se restructurer, réduire ses effectifs et céder ses actifs pour payer ses dettes. Le président, M. Miguel Colino Luis, se retire pour ses 70 ans. 

En 1980, Miguel Angel Colino prend son indépendance et fonde, avec deux de ses principaux collègues, Manuel Blanco et Jose Maria Fernandez, le groupe Chamartin SA.

La crise dans le secteur de l’irrigation eut un effet désastreux sur tous les fabricants, Humet Hidraulica fit faillite, Ibérica de Riegos SA suspendit ses payements tout comme Riegos Hölz Sa et d’autres compagnies.

 

Le groupe Chamartin SA, suite aux différents évènements qui venaient d’avoir lieu, réalisa que la seule solution d’avenir était de développer chaque année de nouveau produits et de nouveaux marchés.

 

Le marché national de l’irrigation par aspersion se rétrécissant d’année en année, le groupe commença alors à se développer à l’international et en Espagne où il racheta certaines usines en difficultés.

Entre 1985 et 1995, il prend le contrôle d’Ibérica de Riegos, de Tubibérica, de Riegos Hölz, de Riegos Wright et  d’Aspersores Zaragoza. En 1994, est créée Alueuropa qui est maintenant la société la plus importante du groupe. C’est elle qui fabrique tous les tubes en aluminium utilisés pour l’irrigation par aspersion.

« Cette société a été créée suite à la fermeture de l’usine que possédait Inespal Extrusion à Alicante. En effet, l’une de nos sociétés était un client important de cette usine qui était le fabricant exclusif d’un produit qui nous était indispensable. Aussi, suite à cette fermeture, et dans le but de poursuivre la production de ce produit, nous avons envisagé  d’acheter une presse et le four de vieillissement nécessaire au process de fabrication et la société fût divisée en deux, 70 % pour nous même et 30 % pour Inespal Extrusion. Après deux ans, une fois atteint l’objectif fixé, nous avons racheté leurs parts », explique Miguel Angel Colino, président du groupe Chamartin SA.

À partir de 1986, les exportations représentaient plus de 50 % du chiffre d’affaires et, avec l’aide des pouvoirs publics, des sociétés furent créées dans d’autres pays, par exemple Chamsa France, Chamsa Riega do Brasil, CIA Hispanoamericana de Riego, Riego Portugal. Une participation a été acquise dans la société anglaise Wright Rain et une usine de fabrication de tuyau en polyéthylène a été créée avec la société française Méridionale des Plastiques SAS.

Entre les années 1990 et 1998, avec la participation de sa filiale brésilienne, en collaboration avec la société d’état Codevasf, la Banque mondiale et la Banque interaméricaine de développement, la société a équipé plus de 50 000 ha, en irrigation par aspersion, dans le Nord-Est du pays.

« Ceci a été le projet d’irrigation par aspersion le plus important réalisé jusqu’à maintenant et a conduit à la création et au démarrage de notre propre compagnie d’extrusion de l’aluminium » a commenté Miguel Angel Colino.

Depuis les années 2000 et 2002, le groupe a signé plusieurs contrats importants pour la fourniture de matériel d’irrigation par aspersion destiné à l’Irak via une société de fabrication de station de pompage pour l’armée égyptienne. Durant cette période, Chamsa a fourni plus de 700 containeurs et de plus de 1 000 000 de canalisations en aluminium. 

En 2004, Chamsa a racheté un fabricant français de pivots, ‟2IE International et en 2005, la division irrigation d’Uralita Group (Ura-Riego). Suite au rachat d’Ura Riego, le groupe est entré sur le marché du goutte-à-goutte avec la fabrication de la fameuse gaine Pathfinder, des canalisations avec Chamsa Drip et des pivots avec Urapivot. Les parts prises dans 2IE International lui ont permis d’avoir deux gammes de pivots et une présence importante sur le marché français. 

Une partie de ces acquisitions a permis au groupe de s’orienter vers d’autres secteurs de l’irrigation car la vente des produits d’irrigation par aspersion diminuait de plus en plus, chaque année, dans plusieurs pays. Le rachat des actifs de Riegos Wright a permis au groupe de s’impliquer dans le secteur de l’irrigation goutte-à-goutte comme importateur exclusif en Espagne de la société grecque Eurodrip.

Ces acquisitions ont montré que la société pouvait se diversifier dans une large gamme de produits et de marchés. Ainsi, en 2016, l’irrigation goutte-à-goutte représentait 25 % des ventes, l’irrigation traditionnelle par aspersion 30 %, les deux usines de fabrication de pivots 30 % et les autres produits 15 %.

 

L’ensemble du groupe emploie actuellement 500 personnes, dont 300 dans le secteur de l’aluminium, 150 dans celui de l’irrigation et 50 dans les autres activités. Le chiffre d’affaires consolidé annuel est de 150 millions d’euros.En 2006, apparait la troisième génération, impliquée dans la société avec l’arrivée de Javier Colino qui donne une forte impulsion au développement et à la remise à niveau des ressources humaines