Retourner à la liste

Être reconnu est quelque chose de merveilleux. Mais cela ne se fait pas du jour au lendemain. C’est un atout qui ne s’acquiert qu’après des expériences et des formations, à la fois formelles et professionnelles et avoir fait ses preuves dans un contexte difficile.

Au niveau professionnel et commercial, être reconnu est essentiel. Cette reconnaissance vous permet d’assoir votre notoriété. Parmi les références disponibles pour les professionnel de l’irrigation se trouvent les certifications de l’Irrigation Association : technicien certifié en irrigation (CIT), entrepreneur certifié en irrigation (CIC), concepteur certifié d’irrigation (CID – agriculture et espaces verts), auditeur certifié en irrigation des espaces verts (CLIA), auditeur certifié en irrigation des golfs (CGIA), gestionnaire certifié des eaux pour les espaces verts  (CLWM) et spécialiste certifié en irrigation agricole (CAIS).

Nous avons demandé à certains entrepreneurs en irrigation, qui peuvent associer ces initiales à leur nom, ce que signifiait la certification pour eux et pour leurs entreprises et comment le temps et les efforts qu’ils ont consacrés à étudier ont porté leurs fruits.

Walter Mugavin, CIC, CLIA, propriétaire d’Aqua Mist Irrigation, South Hackensack, New Jersey, déclare que les certifications IA associées aux connaissances acquises en étudiant lui ont donné plus de poids. « Nous sommes en relation avec environ 13 entreprises d’ingénierie différentes et plusieurs architectes paysagistes, et être un professionnel certifié fait que nos autres confrères nous respectent davantage » dit-il.

Mugavin ne traite que de grands projets et selon lui, la certification lui donne un avantage dans le processus d’appel d’offres, en particulier lorsque les plans doivent être validés par un entrepreneur certifié. « J’encourage les gens à le faire ne serait-ce que pour augmenter leurs connaissances et leur compétence, car ils doivent être capables de parler d'irrigation et d’être informés à 100 % », déclare Mugavin. « Quand je suis face à un groupe d’ingénieurs et qu’ils me posent des questions, je suis capable de leur répondre, et cela grâce aux études que j’ai faites pour les certifications ».

Pour Carlos Medrano, CLIA, responsable du service maintenance chez CoCal Landscape, Denver, « Les certifications IA sont importantes pour une entreprise. Elles mettent en évidence votre professionnalisme et vous donnent une accréditation lorsque vous soumissionnez pour des travaux ou que vous recherchez des contrats. » Il encourage ses employés à devenir certifiés CIT et CIC.

Étudier pour obtenir des certifications améliore également votre développement professionnel. C’est ce qui s’est passé pour Andrew Gray, CID, CLIA, propriétaire d’Andy’s Irrigation LLC, Portland, Oregon.

« Cela m’a vraiment aidé dans ma carrière », dit-il. « La formation que j’ai reçue dans le cadre de l’IA m’a expliqué pour de nombreux cas pourquoi nous faisons ce que nous faisons dans le secteur de l’irrigation. Maintenant, Je suis bien plus en mesure d’expliquer à un client la nouvelle technologie du système qu’il vient d’acquérir ou même à un architecte paysagiste, dont un grand nombre n’est pas certifié CID. J’ai dû supprimer et recommencer beaucoup de projets envoyés par des architectes paysagistes ».

Récemment, il a terminé un travail pour une chaîne d’hôpitaux où chaque installation a dû être repensée parce que les architectes paysagistes, avec lesquels il travaillait n’étaient pas formés à la conception de l’irrigation et à l’importance de son efficacité. Ils ne connaissaient pas les différentes techniques pouvant être utilisées pour économiser l’eau, comme l’utilisation de clapets anti-retour ou l’installation d’un goutte-à-goutte au lieu de sprays pour les arbustes.

Gray dit que ses modifications ont réduit la facture d’eau du client de 40 % « Quand vous parlez de 30 millions de gallons par an, c’est une économie assez importante en utilisant tout simplement les bons composants ». Il attribue cette compétence à ses études de certification. « Grâce à l’IA, je comprends le fonctionnement de ces programmateurs et les modes de fonctionnement utilisés. Cela m’a aidé à être un meilleur technicien et un meilleur gestionnaire pour mon entreprise ».

Il ajoute : « Je recommande fortement, à toute personne qui ne vient pas tout juste de démarrer, de se faire certifier. Si vous avez quelques années d’expérience, vous pouvez vraiment acquérir des tonnes de connaissances grâce aux cours de l’IA, avec d’excellents formateurs et une grande qualité du contenu des cours ». 

 

Encourager la formation

Chacun de ces entrepreneurs a instauré la formation continue au sein de son entreprise. Mugavin utilise le temps d’arrêt hors saison, soit environ 10 semaines, pour se concentrer sur des séances de formation. « Nous amenons les gars à examiner ce qui s’est bien passé et ce qui n’a pas fonctionné correctement au cours de la saison précédente.  Nous prenons connaissance des nouvelles technologies et des meilleures méthodes pour bien faire les choses ». 

Encourager la formation des employés les aide également à développer leur curiosité pour mieux maitriser les nouvelles techniques et acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine de l’irrigation explique Mugavin. « Il y a toujours de nouvelles technologies d’irrigation, de nouveaux produits et de nouvelles méthodes d’installation ». Plus les gars ont des connaissances plus ils sont autonomes et plus nous, en tant qu’entreprise, notre champ de compétences est grand. On apprend continuellement.

 

Obtenir la certification

L’Irrigation Association propose ses examens de certification tout au long de l’année. Des tests informatisés sont offerts dans des centaines de centres en Amérique du Nord et à l’étranger.

La disponibilité a été limitée en raison de COVID-19, mais les personnes intéressées doivent consulter la section Certification sur le site Web de l’IA à l’adresse www.irrigation.org pour connaître les disponibilités des centres de test. Des examens de certification sont également prévus pendant le Salon annuel de l’irrigation et de la semaine de la formation.

 

Pour plus d’informations sur la certification IA ou sur comment s’inscrire à un examen, rendez-vous sur http://www.irrigation.org

 

Cet article a été initialement publié dans Irrigation & Green Industry.